Les astuces pour réduire le temps de chargement des pages mobiles (étude)

octobre 18, 2016

DoubleClick_mobile_temps de chargement_open

Google, et plus particulièrement sa plateforme de publicité programmatique DoubleClick, a diffusé récemment les résultats d’une étude sur l’impact du temps de chargement des pages sur le mobile. Il est évident que l’un des objectifs recherchés est celui de promouvoir sa solution « pages mobiles accélérées » (AMP).

Souvenons-nous DoubleClick annonçait cet été la possibilité de générer des publicités en AMP. Puis des pages mieux chargées facilitent l’expérience utilisateur et augmentent les possibilités d’un meilleurs engagement avec les publicités.

Voici quelques statistiques intéressantes :

DoubleClick_mobile_temps de chargement_2– le chargement moyen d’une page sur mobile en utilisant une connexion 3G est de 19 secondes ;

– 3 sur 4 sites mobiles mettent plus de dix secondes pour s’afficher complètement ;

– 53% des visites sont susceptibles d’être abandonnées si la page met plus de 3 secondes à charger ;

– 1 personne sur 2 s’attend à ce que la page se charge en moins de deux secondes ;

– les recettes des éditeurs dont les sites se chargent en 5 secondes seraient deux fois supérieures à celles de ceux dont les pages mettent 19 secondes pour se charger.

Les trois principales causes de lenteur de chargement des pages mobiles sont la taille des fichiers, l’ordre des différents éléments et les sollicitations des différents serveurs et technologies (de publicité, de mesure et d’attribution).

Le document fournit des conseils pour réduire ce temps de latence : optimiser les images pour l’environnement mobile de façon à réduire leur taille ; donner priorité de chargement aux éléments visibles ; revoir et analyser la liste des serveurs qui sollicitent le site pour en faire le tri.

10000 sites ont été évalués dans le cadre de cette étude.

(Images issues de « The need for mobile speed », DoubleClick.)

Partager sur :