LeanMarket, nouvel acteur sur le marché du RTB mobile cible les PME

novembre 28, 2012


Jour après jour Ad-exchange.fr témoigne de la déferlante du real-time bidding et des mutations occasionnées dans l’industrie publicitaire. Les fans de la série Mad Men vont être très certainement déçus. Le temps des diner somptueux dans des restaurants étoilés pour signer un contrat publicitaire, avec un cigare à la main touche à sa fin. Aujourd’hui les transactions tentent ä s’automatiser et se traiter en temps réel. Exit les négociations de personnes à personnes.

Un nouvel acteur vient occuper ce le tout jeune marché de RTB sur Mobile : LeanMarket. La start-up basée à Palo Alto est soutenue par l’incubateur YCombinator. A l’origine, le DSP (demande side platform) pensait cibler le marché du display depuis les ordinateurs portable ou de bureau. L’explosion de la pub sur mobile, lui a fait changer de cap. Aujourd’hui, son CEO, Cyrus Lohrasbpour ambitionne d’être le Google Adwords du RTB mobile… en toute modestie.

Il reprend donc le succès d’une formule d’engagement libre : pas de durée minimale ou d’engagement de dépense pour l’annonceur. C’est un modèle avantageux pour les petites structures et les jeunes pousses. Parmi les critères disponibles lors du lancement d’une campagne figurent la démographie, l’historique de navigation, le temps passé sur la page. Les annonceurs vont apprécier la transparence du produit. L’annonceur sait précisément sur quelle application s’affiche sa bannière publicitaire. On retrouve dans cette proposition de valeur tout ce qui a fait le succès d’Adwords qui lui aussi propose de la pub sur mobile. S’il existe un déjà fossé entre le temps passé sur internet et le volume des investissements publicitaires transitant par ce canal, l’écart est encore plus important pour ce qui touche aux terminaux mobiles.

LeanMarket est loin d’être le premier à se positionner sur les ad-exchange mobiles. MoPub, Smaato, TapIt, AdMob (racheté par Google), Nexage, Adwhirl, Mobfox, MobClix, Amobee, Adiquity ou encore Burstly occupent déjà le terrain et servent quotidiennement des millions d’impressions mobiles. Emergeant et très jeune, le marché est suffisamment grand pour tous ces acteurs…

 

Pierre Berendes

 

 

Partager sur :
  • 11
    Partages