Big momentum : 13% du display américain est déjà en RTB qui double de taille en 2012

novembre 16, 2012

Après Gartner la semaine dernière, c’est au tour d’eMarketer de se pencher sur l’évolution du RTB. L’étude intitulée “Real-Time Bidding: Ad Spending Forecast and Future Growth Factors” témoigne du poids pris par le RTB aux USA : 13% du display (environs 2 milliards de $) soit trois fois plus qu’il y a à peine 24 mois. Autre bonne nouvelle en 2015 une bannières publicitaire sur quatre sera achetée-vendue en temps réel.

Dans son ensemble le marché américain du « display » va enregistrer une progression de plus de 20% en 2012 pour atteindre près de 15 Mds $ : le RTB affiche donc une croissance quatre fois supérieure à celle du marché. La croissance provient à la fois du mobile, de la vidéo et bien sûr de Facebook Exchange. Sur ce dernier point, il me semble qu’eMarketers n’a pas totalement saisi la lame de fond FBX… sachant que Facebook pèse déjà à lui seul 15% du display outre Atlantique. Les prochains résultats semestriels de Facebook nous donneront très rapidement la tendance. La transparence sur les placements ainsi qu’une meilleure segmentation de l’audience cible mais aussi la mise à disposition par les éditeurs d’emplacement premium expliquent qu’une partie des investissement en branding sera aussi capté par le RTB.

Une dernière bonne nouvelle, pour 2013, la météo reste au beau fixe avec une croissance anticipé de 72%. Le RTB c’est le succès de la mise en relation directe entre l’offre et la demande. Bien trop souvent, l’annonceur paie le CPM 4€ et l’éditeur ne reçoit que 1€. La révolution du RTB c’est de couper les intermédiaires qui aujourd’hui capturent l’essentiel de la valeur… Pensez-vous que l’essor du RTB va s’accompagner d’une période de vache maigre pour les intermédiaires traditionnels ?

Pierre Berendes @berendes

Partager sur :