Le portable pèsera de plus en plus sur les ventes en ligne grâce au web

janvier 15, 2016

mobile_tracking_thumb

Ces chiffres parlent d’eux-mêmes : $ 284 milliards sera le montant généré aux Etats-Unis par des transactions concrétisées sur des appareils mobiles en 2020, soit 45% de toutes les ventes en ligne. Ces projections sont de BI Intelligence, qui a publié un rapport faisant le point sur l’état et l’avenir des transactions via les appareils mobiles.

BI_temps_mobileCela signifie que non seulement le montant des transactions en ligne va continuer d’augmenter (il sera multiplié par deux en six ans) comme aussi la part du mobile dans ses résultats continuera de se développer. En 2014, $ 303 milliards ont été générées aux Etats-Unis par l’e-commerce, dont 11,6% seulement via des appareils mobiles.

Selon BI Intelligence, s’ils souhaitent voir un plus important nombre de transactions se concrétiser sur le mobile, les e-commerçants doivent mettre au point des solutions servant à faciliter l’achat sur le web mobile, car c’est bien là que les recherches ont lieu. Au deuxième trimestre de l’année, alors que le mobile a généré seulement 15% de dollars du e-commerce, il a concentré 59% du temps consacré par les consommateurs à la recherche des produits et services, selon comScore.

Le potentiel des mobinautes est ainsi beaucoup plus puissant que celui des clients fidèles qui téléchargent les applications des e-commerçants.

« En proposant des options comme des boutons d’achat sur site, des processus d’achat en un seul clic, des services financiers et des expériences online et offline unifiées, plusieurs marques commencent à convertir des consommateurs du desktop en consommateurs mobiles », explique Jaime Toplin, chercheur associé à BI Intelligence.

Le rapport « The mobile checkout report » est payant et disponible sur ce lien.

 

LUL

Partager sur :