L’avancée de Snapchat vers la publicité personnalisée et automatisée

avril 12, 2016

Sanapchat_open

Un pas supplémentaire vient d’être fait par Snapchat dans son processus d’ouverture à la publicité personnalisée. Le réseau social vient de mettre à jour sa politique de la vie privée et ses conditions de service. Ces modifications laissent entendre qu’il utilisera davantage les données de ses utilisateurs (de navigation, contextuelles, mais aussi des identifiants d’appareils) pour proposer des messages publicitaires bâtis en fonction de leurs profils, voire même en-dehors de son application, d’après le décryptage de Digiday et de Marketing Land (toutes ces informations ne sont pas directement confirmées par le réseau social).

Le réseau social indique désormais en effet dans sa politique de respect de la vie privée que les données de ses clients pourront être utilisées pour lui permettre de « personnaliser des services en suggérant des amis ou des informations de profils ou en personnalisant le contenu que nous vous affichons, y compris des publicités » (voir ici). La version précédente ne faisait pas d’allusion aux publicités.

Sanapchat_imageÀ ce jour, les campagnes peuvent être programmées  ayant comme base de ciblage une segmentation basique des audiences du réseau, essentiellement sociodémographique et géolocalisée. Jusqu’à présent, Snapchat avait souhaité épargner ses membres des publicités liées aux contenus qu’ils partagent ou consomment et à leurs habitudes au sein de l’application sociale. Visiblement la compétition croissante de ce secteur et la pression des agences et des annonceurs semblent avoir changé la donne.

Mais la prudence reste la règle puisque le réseau demande à ses membres de donner leur avis : « Nous souhaitons comprendre ce qui compte pour vous et pour votre vie et nous souhaitons vous montrer des choses qui vous intéressent. En même temps, nous ne souhaitons pas vous servir des publicités qui sont si personnalisées au point de devenir invasives ou gênantes. C’est un équilibre difficile que nous ne saurons pas toujours préserver, c’est pourquoi nous comptons sur les retours des Snapchatters », peut-on lire dans le site du réseau social.

(Images  extraites de Snapchat.com.)

Partager sur :
  • 21
    Partages