La publicité native pèsera 63% de tout le display mobile d’ici 2020 (étude)

mai 11, 2016

Facebook_native

Facebook joue à fond la carte de la publicité native. Son réseau de publicité mobile, Facebook Audience Network (FAN) a récemment commandé une étude sur le sujet à IHS Technology, qui n’a fait que confirmer cette tendance et lui tracer un avenir assez radieux. Non seulement la publicité mobile se développe plus vite que tout autre forme de publicité depuis quatre ans, comme la part de la publicité native sur environnement mobile ne fera qu’augmenter.

IHS_native_1D’ici 2020, indique IHS, plus de 70% de tout le revenu de la publicité display en ligne dans le monde sera généré sur environnement mobile et 63,2% du display sur mobile sera du type natif – soit un montant estimé à $ 53,4 milliards.

« The future of mobile advertising is native » corrobore aussi ce que d’autres études indiquent au sujet des résultats fournis par la publicité native : elle serait à l’origine de plus d’engagement pour les marques et de plus de revenus pour les éditeurs.

Ce format n’imposant pas d’interruption de l’expérience de l’utilisateur, il serait naturellement plus respectueux des audiences et donc beaucoup plus toléré. La publicité native générerait ainsi des taux d’engagement de 20% à 60% supérieurs aux bannières classiques. Du côté des éditeurs et des développeurs d’applications, les CPM seraient valorisé jusqu’à 200% grâce à l’adoption de ce format.

Pensez-vous que toutes ces affirmations sont exactes ?

Plus de détails ici.

LUL

(Images issues de « The future of mobile advertising is native » IHS Technology pour Facebook Audience Network et du site du FAN.

Partager sur :
  • 81
    Partages