Hausse de 7% des budgets publicitaires et la télé toujours à la première place dans le monde en 2016

janvier 11, 2017

Chiffres marché

La France se situait parmi les dix marchés publicitaires le plus dynamiques au monde en 2016, derrière les États-Unis, la Chine, le Japon, le Royaume Uni et le Brésil, et devant la Canada, l’Australie et l’Inde. Ces dix pays ont compté pour 75% de tous les budgets publicitaires circulant dans le monde.

Cette analyse est fournie par le groupe d’intelligence et de conseil IHS Markit, qui fait part d’une hausse de 7% des budgets publicitaires l’année dernière, totalisant $ 532 milliards. Cette performance a été fortement stimulée par quelques marques globales et des événements tels que les Jeux olympiques, le Championnat d’Europe des nations et les élections présidentielles aux États-Unis. Ces trois événements à eux seuls expliquent aussi pourquoi la télévision a continué d’être le média le plus utilisé pour la diffusion des campagnes publicitaires, accaparant 36% de tous les budgets, devant les canaux numériques et les réseaux sociaux.

Cette situation va cependant changer, si l’on se base sur les prévisions d’IHS Markit, qui table sur une prédominance du digital d’ici cinq ans au plus tard. Dans certains pays comme le Royaume-Uni, le numérique compte déjà pour moitié des budgets. En moyenne, le digital a représenté 30% des budgets publicitaires en 2016, toujours d’après IHS Markit.

Pour cette année, les plus fortes croissances seront enregistrées au Moyen-Orient et en Afrique tandis que dans les marchés développés le rythme sera freiné par une année plus maigre en événements majeurs.

Plus de détails ici.

LUL

(Image : Shutterstock.)

Partager sur :
  • 29
    Partages