Facebook a dans ses cartons une solution de gestion de l’attribution des ventes intégrant mobile, tablette et desktop

janvier 30, 2013

facebookTout le monde connait ou plutôt suppose l’importance de Facebook dans le secteur de l’attribution des ventes. Son premier avantage compétitif réside dans sa capacité à gérer l’analyse de l’impact des publicités entre différents terminaux (smartphone, tablette et ordinateur de bureau). En effet, un internaute peut très bien cliquer sur une publicité mobile dans le métro le matin puis ensuite acheter durant sa pause déjeuner sur son ordinateur professionnel ou bien le soir à la maison depuis son iPad. Les autres prestataires n’ont pas cette capacité de suivi d’un internaute entre les différents terminaux car ils s’appuient sur les cookies pour suivre l’internaute. Facebook n’en a pas besoin. En effet, il possède une arme unique, le Facebook ID. Seul Google serait en mesure de rivaliser avec Facebook dans ce domaine et encore…

Selon nos confrères d’Adexchanger, Facebook pourrait accélérer ses travaux dans ce domaine et proposer rapidement aux annonceurs un service permettant de suivre l’impact des publicités affichées (post view) sur les ventes. Il y a quelques jours, un post sur le blog de Facebook annonce la capacité d’intégrer un pixel de conversion maison sur la page de confirmation de commande de l’annonceur. L’objectif est de proposer aux annonceurs d’optimiser leur campagnes en fonction des buts fixés par l’annonceur comme par exemple une vente mais aussi l’enregistrement à une newsletter, selon David Baser le responsable de ce « produit » chez Facebook. La un futur proche, Facebook pourrait proposer de suivre les performances du media « payant » et « naturel ».

Fab.com a été l’un des premiers à utiliser l’outil de suivi de conversion et d’optimisation de Facebook. L’ e-marchand a réduit de 39% ses coûts d’acquisition. Le  Democratic Governors Association affirme avoir vu son coût d’acquisition baisser de 85%. Sur l’ensemble des annonceurs qui ont testé son algorithme, Facebook estime que le CPC a baissé de 40%. Très intéressant au sein de l’écosystème Facebook.

Imaginez maintenant la même chose en dehors de Facebook ? ok on rêve un peu, mais qui sait un jour viendra…

20_45_29_399_file
//

Partager sur :
  • 21
    Partages