Entre Google et Facebook, tout dépend du sujet (étude)

juin 9, 2017

Engagement mobile.

Une étude de Parse.ly n’a pas laissé la presse spécialisée indifférente et pour cause : elle permet de  distinguer clairement le pouvoir d’attraction de trafic de Google, de Facebook et d’autres sources, selon le sujet traité par l’éditeur.

Extrait du rapport sur les sources de trafic 2016 de Parse.ly, mai 2017.

Extrait du rapport sur les sources de trafic 2016 de Parse.ly, mai 2017.

Alors que Facebook génère 87 % du trafic pour des articles traitant des sujets sur les modes de vie, Google est à l’origine de 84 % des audiences attirées par des offres d’emploi. La liste proposée par Parse.ly est longue et a le mérite aussi d’indiquer que « d’autres sources » de trafic (comme Twitter, Drudgereport, Yahoo !, Outbrain ou Bing) peuvent avoir un impact important, notamment pour les thématiques justice, sport, finances, business et économie mondiale.

« Depuis près de quatre ans, nous avons analysé la façon dont les lecteurs trouvent leur chemin vers des millions d’articles et de contenu que nous suivons sur le web », décrivent les auteurs du rapport. « Pendant ce temps, nous avons vu Facebook prendre à  Google le rôle de la plus grande source de trafic de références externes, et nous avons vu le rétrécissement de la ‘longue queue’ des référents ».

Parse.ly a ainsi décidé de rentrer dans les détails de l’analyse de près d’un million d’articles publiés en 2016 générant 14 milliards de pages vues pour mieux comprendre la force de référence de ces deux géants.

L’étude (disponible à partir de cette page) mérite le détour.

LUL

(Image : Shutterstock. Parse.ly pour le tableau.)

 

Partager sur :
  • 23
    Partages