Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
Non classé

Dmexco is back ! (par F. Sadarnac, Ratecard)

Partager sur Linkedin

Par Frédéric Sadarnac, co-founder de Ratecard

foule

Dans les années 2010, le pèlerinage annuel de l’AdTech se déroulait en direction de Cologne. Déjà organisé en train, objectivement plus pour des questions pratiques qu’écologiques à cette époque, la procession durait entre deux et trois jours et permettait aux professionnels du marketing digital de visiter le plus grand salon mondial de leur secteur, le fameux Dmexco.

En 2020 et en 2021, pour les raisons que l’on connaît et sur lesquelles on ne reviendra pas, ce salon qui réunit donc chaque année 50 000 visiteurs et plus de 1000 exposants, ne connut que des versions digitales. Ce fut certes sympathique de se croiser de loin au coin d’un écran, mais la ferveur de cet événement hors du commun était objectivement absente. En 2022, les choses sérieuses reviennent et voilà quelques raisons de penser que cette édition des 21 et 22 septembre prochains sera assez exceptionnelle.

Allemagne Uber Alles

Initialement, Dmexco était un rendez-vous germano-allemand, à savoir schématiquement la réunion annuelle de l’équivalent des IAB, SRI, UDA, etc locales, bref de tous ceux qui comptent sur le marché outre-Rhin. En effet, à cause de la forte décentralisation du pays, on retrouve ainsi par exemple beaucoup d’éditeurs à Hambourg, des technos à Berlin, des agences à Düsseldorf ou encore des Bavarois à Münich, tous ces professionnels profitent de cet événement pour caler de nombreux meetings. Et comme ils ne se sont pas vus depuis deux ans, il devrait donc pleuvoir du Deutsche Mark en 2022.

Bref, si vous avez la moindre ambition ou un quelconque intérêt pour le marché allemand, la question de votre présence à Dmexco ne se pose pas. Les voitures sont à Paris, Francfort ou à Genève, les AdTech seront à Cologne. Non négociable.

L’Internationale sera le genre de Dmexco

Mais bien évidemment, l’Allemagne ce n’est pas que l’Europe et vice versa. Pendant de nombreuses années, les big players américains transitaient par Londres pour tester le marché avant de tenter une conquête européenne. Depuis, le Brexit est passé par là et Berlin notamment fait office de porte d’entrée. Autrement dit, si vous voulez avoir un réel aperçu des tendances et aussi voire et surtout mieux comprendre ce que demain, et pas seulement après-demain en mode crypto NFT, sera fait, Cologne est the place to come. A Dmexco, on parle business pour de vrai, du type de celui qui a une conséquence directe sur votre chiffre d’affaires en cours.

AdTech is on fire

On ne compte plus les acquisitions et autres fusions qui abondent dans le marché AdTech depuis quelques mois. Les exemples de 1plusX (société suisse) rachetée par Triplelift ou encore Adyoulike par OpenWeb font partie des plus récentes mais ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres. Un autre sujet chaud ? Quelle(s) technologie(s) va bien pouvoir racheter Netflix par exemple pour se lancer dans la monétisation de ses espaces publicitaires ? C’est à Dmexco que les grands mouvements se préparent. En 2013, neuf ans déjà, c’est ainsi à Cologne que notre fleuron national Criteo, avait annoncé son entrée en bourse au Nasdaq. Dmexco est ainsi cet endroit où l’on se renifle, on se découvre, on fomente des plans, on noue des partenariats et d’où l’on repart avec des étoiles plein les yeux et des idées de développement plein les valises.

Back to the future

Mais attention, depuis quelques années, Dmexco, ce n’est pas seulement des cookies qui se courent après en se demandant ce qu’ils vont bien pouvoir devenir. On y parle en effet également de prospective. Les explications et opportunités liées au Web3 seront-elles autant plus claires car clamées dans la langue de Goethe ? Pas évident. Par contre, vous aurez avec certitude l’occasion d’échanger avec des experts et surtout de vous faire le seul point de vue qui compte, le vôtre.

La France en force

Depuis 2013, la France est le pays européen le plus représenté à Dmexco en dehors de l’Allemagne of course. Grâce à qui ? A Ratecard bien évidemment puisque nous accueillons au sein du Pavillon France celles et ceux qui comprennent que la jouer collectif est souvent plus efficace. Pour cette édition 2022, vous aurez le droit à la totale puisque :

  • le 20 septembre, la veille du salon si mes calculs sont bons, nous organisons sur le chemin de Dmexco, à Liège plus précisément, les Rencontres Ratecard #13 au cours desquelles agences, annonceurs, éditeurs et technos pourront se retrouver selon une formule bien huilée avant donc de profiter dès le lendemain de Dmexco
  • les 21 et 22, les AdTech et MarTech françaises pourront montrer la puissance de la French Tech en profitant de notre fameuse avenue, concept novateur digne du Baron Haussmann.

En résumé, Dmexco s’annonce canon et si vous voulez en profiter, c’est maintenant que vous devez réserver vos espaces car à la différence d’un événement virtuel, cela ne s’organise pas à la dernière minute et les premiers arrivés sont objectivement toujours les mieux servis.

On se retrouve donc à Cologne les 21 & 22 septembre 2022, mais en attendant, connectez-vous au Digital Spring Summit de Dmexco demain ce mardi 3 mai 2022 ! : https://dmexco.com/dmexco-digital-spring-summit/

Laisser un commentaire

Ratecard Days 12