Data : Après Dentsu Aegis et WPP, Publicis accède aux données de Tencent en Chine

juillet 6, 2016

800px-DARPA_Big_Data

Après les groupes Dentsu Aegis Network et WPP (lire ici), c’est au tour de Publicis de se voir ouvrir les portes des données du géant chinois d’internet Tencent (QQ, WeChat). Le groupe mondial de marketing et de communication dont le siège est à Paris qualifie cet accord d’historique. Ce serait aussi une première mondiale par l’ampleur de sa portée.

« Cet accord cimente les relations entre les deux groupes au niveau mondial avec la mission d’offrir aux clients toutes les innovations de Tencent ainsi qu’une approche unique et sans frontières reposant sur trois piliers », peut-on lire dans un communiqué, à savoir :

– L’ouverture en Chine d’un incubateur « Drugstore » notamment dans les domaines de la data, des technologies publicitaires, et des nouvelles plateformes dédiées à la réalité virtuelle (VR) et à la réalité augmentée (AR).

– L’accès du groupe Publicis aux données comportementales des audiences de Tencent ;

– La production en partenariat de contenu web natif.

L’accord a été signé par Maurice Lévy, président du directoire de Publicis Groupe, et SY Lau, vice-président exécutif senior de Tencent et président de son groupe Media Online.

Data et pub personnalisée

Concernant le volet data, en pratique, Publicis, comme les autres groupes média ayant signé avec Tencent, pourront grâce à ces accords stratégiques matcher les données des clients et prospects de leurs clients annonceurs avec celles de Tencent afin de les suivre et de construire une connaissance plus approfondie sur eux. Ceci en vue de diffuser des messages personnalisés, censés être plus pertinents et mieux acceptés, et d’ajuster l’expérience utilisateur en fonction.

Ces accords, annoncés progressivement depuis le début de l’année, font suite au lancement par Tencent de sa nouvelle plateforme de gestion de données (DMP) ouvrant l’accès à ses données propriétaires pour le ciblage de campagnes publicitaires, qui incluent des informations sociodémographiques et de navigation des 800 millions d’utilisateurs actifs de QQ, le système de messagerie instantanée le plus utilisé en Chine et des 500 millions de WeChat.

LUL

Partager sur :
  • 4
    Partages