Cross-device : la bataille pour suivre les consommateurs sur tous les écrans a déjà commencé

mai 12, 2015

mobile-data-tracking_bandeaiUne bataille pour l’identité, et non seulement une course pour atteindre des personnes. Voici en quelques mots et suivant une traduction approximative, les termes dont se sert Gareth Davies, le fondateur et président d’Adbrain, pour définir le principal enjeu qui se cache derrière l’explosion de l’usage d’appareils mobiles et connectés que l’on observe aujourd’hui. Cette bataille a pour l’instant quelques grands gagnants, ces géants qui détiennent des réseaux, des appareils et des systèmes opérationnels mobiles permettant d’attribuer un identifiant unique à chaque utilisateur. On parle bien entendu d’Apple, de Facebook et de Google. Et d’autres identifiants spécifiques à des appareils connectés continueront sans doute de voir le jour, analyse-t-il dans un billet publié par adexchanger.

Adbrain_synapse« Dans un monde purement mobile ces ancrages aux appareils desquels on peut échapper en le signalant (opt-out) rendent possible une identification de personnes et d’appareils d’une manière bien plus fiable que celle utilisée hier avec les cookies », explique Gareth. Aujourd’hui, le consommateur américain dispose, en moyenne, de 5,2 appareils connectés (il cite ici des données d’une étude publiée par Ericsson en novembre dernier).

En effet, dit-il, l’image que l’on peut obtenir de chaque parcours peut paraître du coup très fragmentée, mais elle n’a jamais été aussi riche en possibilités de ciblage. Car il suffit de savoir que ces différents appareils appartiennent au même utilisateur pour en avoir une vision à 360°. Celui qui a cette capacité détient donc un pouvoir immense entre ses mains. Car sa communication sera bien plus personnalisée et son stratégie de contact bien plus fine et mesurée. Les possibilités sont immenses.

Dans ce contexte dépeint comme de plus en plus verrouillé, le CEO d’Adbrain cherche à faire passer son message aux marques comme aux annonceurs : celui de construire sa propre vision cross-device à partir de ses propres données, celles de son CRM, celle des utilisateurs qui sont ses clients et prospects, qu’elles soient on line ou offline.

Car il est vrai que des méthodes probabilistes existent permettant de déduire à partir d’un certain nombre de signaux qu’il s’agit du même utilisateur derrière de nombreux devices, même si on s’accorde à dire qu’elles ne sont pas toujours tout à fait fiables. Adbrain fait partie de ses ad tech fournissant à ses clients ce type de vision à 360° à partir de leurs données propriétaires (voir aussi ici). Et ils y croient vraiment !

cortex-translate-diagram_Adbrain

 

LUL

(images : site Adbrain)

Partager sur :
  • 44
    Partages